Le Parc du Puy du Fou – en 1 journée

Le Parc du Puy du Fou – en 1 journée

Lundi  21 août, lendemain de retour de noce. Sur-lendemain de mariage donc. Nous avions prévu de nous lever à 8h ce matin là, de rouler pendant 2heures, de Iteuil à Les Epesses... Ainsi, nous serions arrivés au Parc du Puy du Fou à 10h pétante. Prêts à enchainer les spectacles comme des dingues.

Malheureusement (ou heureusement), ça ne s'est pas du tout passé comme ça.

Lundi 21 août:

Le réveil sonne (trop fort), il est 7h00, les paupières collent après ces 4h petites heures de sommeil. Et puis merde, c'est les vacances, on l'éteint et on se rendort.

Il est 11h, on a chargé la voiture, le gîte est propre, les roues re-gonflées. On part. On quitte Iteuil et on prend la route du Puy du Fou.

Le Puy du Fou

Nous avions réservé le restaurant du midi, pour le service de 13h15, notre timing était donc serré!

Heureusement, à l'heure où nous sommes arrivés à l'entrée du parc, il n'y avait pas d'attente. Il était 13h lorsque nous avons fait un pas dans le parc.

Nous avons mangé au restaurant La Mijoterie du Roy Henry, les décors sont médiévaux et relativement simple. Les serveurs et chef de rang sont tous habillés avec les costumes d'époque. Nous voulions manger dehors avec ce beau soleil, mais les nombreuses guêpes qui souhaitaient partager le repas avec nous nous on vite fait rentrer à l'intérieur. Ce qui est bien mieux pour profiter de l'ambiance médiévale.

Restaurant La Mijoterie du Roy Henry

On a profité de notre pause déjeuner pour prendre connaissance du parc et des animations grâce au plans donné à l'entrée. (à prendre absolument pour être sure de ne rien rater). On a donc pu organiser notre après-midi comme ça.

Après le repas, direction le spectacle des oiseaux...

NB: Une des fonctionnalité du parc que je ne connaissais pas avant est le Pass Emotion (14€ de plus). Je n'avais pas vu ça en réservant les billets. Je pense qu'à ce prix la, ça vaut le coup. Vous aurez accès aux meilleures places durant les spectacles. Et je crois qu'il y'a également une file d'attente spéciale (un peu comme à Disneyland).

Le spectacle des oiseaux

Il est incroyable, c'est un des spectacle qu'il faut absolument voir.

Le bal des oiseaux fantômes

Nous n'avons pas eu le temps (ni l'envie) de voir tous les spectacles du parc. Pour ne pas avoir à courir partout dans le parc, on a préféré la qualité à la quantité.

Les Vikings et le spectacle dans l'Arène, grandiose !

Le signe du triomphe

Après ces 3 spectacles nous sommes allés réserver le restaurant pour le repas du soir (attention réserver le restaurant dès votre arrivée dans le parc au cas où...). Nous avons eu de la place heureusement. Nous étions dans le halle renaissance. C'était un restaurant animé, très conviviale, malgré nos voisins de table pas très bavards... Nous avons bien rigolé tous les deux. On a eu une entrée, un plat, un dessert, de l'eau, du vin et du rab si on voulait pour mois de 30€ par personne. Avec en prime, une animation dans laquelle on participe.

Restaurant avec animation

Le Bourg 1900
Le Grand Carillon

Le parc du Puy du Fou est incroyable, il nous fait vraiment sortir de notre réalité, hors du temps, et avec en plus une magnifique journée ensoleillée! (Pensez à prendre chapeau/casquette)

Près de l'entrée de l'Arène

Le lien pour vous donner une idée de tous les spectacles à voir dans l'un des plus beau parc du monde !

Restez connectés à @bleumajorelle pour suivre nos aventure de 2018 !

 

Vous souhaitez partager cet article ?

LA CROATIE – En 4 jours

LA CROATIE – En 4 jours

La Croatie...

Lors de notre voyage dans les Cyclades, nous avons survolé la Croatie en avion. Je me souviens m'être dit "wahou" ça à l'air dingue toutes ces îles.. "Il faudra qu'on y aille". Par conséquent, 2 ans après, nous voici à Paris Aéroport Roissy Charles-de-Gaulle à attendre l'avion dans des sièges particulièrement confortables! 🙂

Nous avons atterrît à Zagreb en milieu de journée. Evidemment, j'avais tout prévu: voiture de location, Airbnb réservé, itinéraire en tête... J'avais juste oublié une chose... en Croatie on ne paye pas en €uro.

Surprise!! Mais finalement bonne surprise, quand on paye 33Kn (environ 4,40€) pour 2 pintes de bière!


CRIKVENICA

Tout d'abord, notre première étape était à Crikvenica, sur la côte Nord-Ouest de la Croatie. L'appartement que nous avons loué était bien, très spacieux, en duplex avec mezzanine et une superbe vue sur la mer... Malheureusement, la piscine était HS car ils étaient en train de la remplir... Dommage qu'on n'ai pas été prévenu... On avait hâte d'y plonger une tête!

ATTENTION,  j'ai cru voir sur un papier d'accueil que la clim' était en supplément. C'est un peu limite dans un pays où il fait en moyenne 35°c l'été...

Faute de piscine, nous sommes donc allés nous promener au centre de Crikvenica pour profiter de notre nouveau pouvoir d'achat (LOL) en consommant des litres de bière... J'ai failli perdre mon porte monnaie ce jour là (nos cartes bleus, nos cartes identité etc...)! Une chance que la serveuse l'ai ramassé et mis de côté!

ATTENTION, on oublie pas le pourboire, ne faites pas les radins, avec ces prix là, on peut bien laisser quelque chose.

Nous avons fait nos courses chez Lidl, il y en a partout là-bas, par contre on a eu l'impression de se faire assassiner, on était déjà habitué à pas payer cher, les prix sont bien européens dans le magasin. Privilégiez les petits magasins de proximité pour vos courses! C'est l'inverse de la France.

Après une bonne nuit, nous avons pris la route pour le Sud, direction Karlobag.

ATTENTION, il n'y a que très peu d'autoroutes en Croatie, si vous longez la côte, vous n'en aurez pas du tout. Ce ne sont que des routes limitées à 80km/h (environ) très TRÈS sinueuses mais très bien entretenues. Faites également attention, c'est le paradis des motards, qui du coup se permettent de rouler très vite et parfois, au détour d'un virage, ça surprend! Prenez votre temps pour admirer la vue 🙂

Le calme et la beauté du paysage sur cette route va vous scotcher. Vous pouvez vous arrêter sur le bord de la route, des espaces y sont "aménagés" fréquemment.


KARLOBAG

Ce village à la base n'est pas vraiment touristique, j'ai même lu dans le guide du routard qu'il ne valait pas la peine de s'y attarder... Je ne suis pas vraiment d'accord. Certes, il n'y a pas grand chose (rien) à faire, à visiter... Mais si vous choisissez bien votre logement, et votre période de voyage, vous aurez peut-être la chance d'avoir accès à une plage privée attenante au logement, oui, oui, OUI!

Notre plage privée, en bas du logement...

Nous avons mangé au restaurant le midi de notre arrivée (la maison rose, je ne me souviens plus du nom, c'est également un hôtel). Il y'a une terrasse à l'étage du côté gauche et une terrasse au rdc côté droit, on a testé les 2. Le soir-même nous y sommes retournés car c'était excellent, je vous conseille le poulet avec des patates, ça parait simple mais... vous allez voir! 😉

Par contre ne mangez pas pendant 3 semaines avant car ce ne sont pas des assiettes mais des plats que vous avez pour vous tout seul!! Et en plus vous avez un dessert offert, impossible de refuser quand c'est offert...


Plitvice

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons quitté Karlobag, et pris la route du Parc national des lacs de Plitvice.

Nous quittions donc la côte Ouest du pays pour entrer dans les terres croates, direction le Nord-Est. Nous avons beaucoup apprécié la vue durant "l'ascension" des montagnes. Il faut savoir qu'au bord des côtes, il y'a une étroite bande de terre où sont placés les villages touristiques (ou pas), les plages etc... Le tout au pied de montagnes allant jusqu'à 1000m d'altitude, pour remonter vers l'Est, nous sommes obligés de monter tout là haut pour traverser ensuite les plateaux et les villages. Et la vue d'en haut est à couper le souffle.

Les paysages ont été très variés durant ce périple, nous avons quitté la mer, pour découvrir la montagne, puis traversé des plateaux, des villages très peu peuplés, des immense forêts... A ce moment j'ai regretté de ne pas avoir mon drone! On a même croisé bambi 🙂

Puis nous sommes finalement arrivés à Plitvice, changement d'ambiance!

ATTENTION, ne vous aventurez pas là où ce n'est pas autoriser. A moins que la rencontre avec un ours ne vous fasse pas peur! 🙂

On a eu beaucoup de chance pour la visite du parc. J'avais lu partout que c'était toujours plein de touristes, qu'il fallait y aller très très tôt le matin pour éviter la foule et les cars de touristes etc...

Nous sommes arrivés au chalet en milieu de journée, et nous avons quand même décidé d'aller au Parc l'après-midi pour ne pas perdre une journée. Nous sommes arrivés à l'heure idéale! (environ 15h) Les personnes qui étaient venues dès l'ouverture s'en allaient, et les autres étaient déjà dans le parc donc on ne les a pas vu. Nous avons passé presque toute la visite seuls. C'était parfait!

Cet après-midi là, nous avons visité la partie gauche du parc, nous voulions faire la partie droite le lendemain matin mais quand nous avons vu le monde, nous avons fait demi-tour (on avait une autre idée de visite en tête, on en reparle après...).

Notre logement était sur le site de Booking, Golden Lakes Room . La femme qui nous a accueille était d'une gentillesse! C'est elle qui nous a conseillé de faire les lacs l'après-midi de notre arrivée. Elle nous a conseillé le circuit etc.

Nous avons mangé sur place le soir, ils font des repas pour les clients de l'hôtel. Nous ne comprenions pas tout ce qu'elle nous proposait donc on a demandé le menu local et l'aperitif local... OUPS, l'apéritif local est en fait de l'alcool de poire, nous n'avons pas su le degré d'alcool, mais personnellement je n'ai pas pu le boire entièrement, et c'est donc monsieur qui a fini mon verre... difficilement.

ATTENTION, au volant la limite est 0,5g/l pour l'alcool.

Pour ce qui est du plat, aucune mauvaise surprise! On a commencé par une soupe (en plein mois de juin oui, oui!), délicieuse, puis un plat avec plein d'assortiments, un peu comme des mezze. Un régale!!! Il faut dire qu'après 14km de marche dans le parc, on avait un peu faim...

Nous avons super bien dormis, la literie est excellente! Une fois le petit déjeuner (très copieux) avalé, nous voilà repartit à l'assaut du parc national! Mais qui finalement s'est transformé en visite d'une grotte près de la frontière avec la Bosnie-Herzégovine: Baraćeve špilje, c'est son nom. La grotte de Barac. Ce n'était pas la grotte la plus dingue qu'on ai vu, mais ça vaut la peine de faire le détour. Le site est peu fréquenté, du coup nous étions un petit groupe de 6 pour une visite de presque 1heure.

Nous avons enfin pris la route de Zagreb après cette visite.

En chemin, on passe dans des villages et villes encore marqués par la guerre de Yougoslavie. C'est assez impressionnant des voir des dizaines et des centaines d'impacts de balles sur les bâtiments et des maisons en ruines... C'était il n'y a pas si longtemps.


ZAGREB

Cette ville a été, ma ville coup de coeur! Je ne m'attendais pas du tout à une ville comme ça. Tout m'a semblé parfait, la conduite dans un premier temps, l'ambiance, l'architecture, les festivités...

Pour ce dernier jour et pour l'anniversaire de Monsieur, j'ai un peu craqué mon slip pour la réservation. J'ai loué un appartement (Apartment Président) sur Booking, de 150m2, avec 3 chambres, en plein centre de la capitale... Juste pour le kiff, on a mangé des pâtes pendant 3 semaines après 🙂

Après notre installation, nous sommes partis à l'assaut de la ville!

Nous voulions boire un verre, on a donc cherché "la rue qui glisse"! Nous avons marché de rues en ruelles quand tout à coup, un miracle devant nous, LA RUE, celle où il fallait être. Sur plusieurs centaines de mètres, de chaque coté de cette rue piétonne, des bars, des cafés, des restaurants... Le paradis quoi!

Cette ruelle était pleine de surprises, que je préfère vous laisser découvrir si vous y aller! En plus, après s'être renseigné auprès d'un serveur, c'est comme ça tous les soirs. Nous étions un lundi, hors vacances, pas férié... C'était blindé de monde: ambiance garantie!

La rue : Ulica Ivana Tkalcica, Zagreb

Puis nous sommes rentrés dormir dans notre palace car l'avion nous attendait le lendemain...


Logement :
  • Comparez vraiment les prix entre les hôtels et les Airbnb.
  • Je vous recommande l'hôtel à Plitvice Golden Lakes Room car il était vraiment top!
  • Si vous êtes 6, l'appartement de dingue à Zagreb sera idéal, vous divisez la note en 6 c'est carrément abordable.
  • Enfin, si vous avez bien suivi, je ne vous recommande pas le logement de Crikvenica.
Transport :

Voiture :

  • Nous avons loué une voiture chez Europcar. Je l'avais réservée à l'avance histoire de gagner du temps à l'aéroport.
ATTENTION, ils vont vous proposer un GPS à 10€ par jours. Alors que si vous avez vos smartphone, ce n'est pas nécessaire on capte très bien partout. De plus dans certaine voiture le GPS est intégré! Nous avons refusé l'option, mais notre voiture était quand même équipée du GPS.
  • Vous allez quand même beaucoup marcher, prévoyez des baskets, surtout si vous allez visiter les lacs de Plitvice.
Restaurant :
  • Tous ceux que j'ai cité sont très bons et vraiment pas cher, mais je crois qu'en Croatie ils sont tous vraiment bons, on a pas été déçus niveau nourriture!
ATTENTION, contrairement à la France, dans les restaurants, plus il y a de choix sur la carte moins bonne est la qualité en générale, en Croatie ça ne change rien du tout. Même si la carte propose, pâtes, pizza, viandes etc... Tout est très bon et frais.

Point Super Cool : Les plats sont très copieux et si vous ne les finissez pas, ne vous forcez et ne gaspillez pas puisqu'en Croatie il est très courant de demander à emporter ce qu'il reste dans notre assiette. 🙂

Vous souhaitez partager cet article ?

LES CYCLADES – Île de Milos #2

LES CYCLADES – Île de Milos #2
L'Île de Milos, située au sud ouest de Paros. C'est la dernière que nous ayons visité après Santorin.

Je ne m'étalerais pas sur Santorin, on a été très déçus par ce qu'est devenue l'île ; Les prix sont très élevés même en septembre contrairement aux autres îles, et le nombre de touristes est incroyable. Mais le plus dommage, c'est la façon dont le tourisme est en train de détruire cette île qui était pourtant si magnifique...

Si vous avez vu le film 4 filles et un jean, oubliez tout de suite l'ambiance traditionnelle et calme du film. Ce n'est plus du tout comme ça! Vous imaginez Saint Tropez un 15 août? Bah.. c'est pareil 🙂

 

Fira, Santorin

Pour en revenir à nos moutons, MILOS ! Notre deuxième belle découverte!

L'arrivée à Milos s'est faite en fin de matinée il me semble, et ça a été tellement agréable de poser le pied sur cette île. Passer de Santorin à cette petite île calme, quel bonheur! Nous étions à peine une dizaine à descendre du bateau, les ruelles étaient vides de touristes...

Avant de trouver l'appartement (réservé sur Booking), nous avons marché presque 20 minutes. Il faut savoir que Monsieur Plan sur iPhone n'a jamais mis un pied sur l'île et je pense qu'il a établi ses plans au hasard!

L'appartement était idéalement situé, près du centre de Adamas (Port) et relativement en retrait pour être au calme. Nos hôtes nous ont accueillie parfaitement bien. C'est un couple assez âgé, ne parlant pas un mot d'anglais, c'était plutôt amusant de communiquer 🙂

Attention, les voitures roulent plutôt vite sur cette île, regardez bien avant de traverser.

Nous avions aussi notre cantine à Milos, le kebab du coin! Vous voulez un grec, un vrai de vrai ? Profitez en c'est le meilleur : Yankos Souvlaki. Vous ne pourrez pas le louper il est juste après le quai en face de la banque.

Ils font restaurant traditionnel et également à emporter. Il y a vraiment de tout et d'une qualité... grecque, leur falafels et le houmous... aie aie aie!

On avait loué un Buggy, c'est plutôt sympa et bien pratique pour visiter l'île. Par contre c'est bruyant, et vérifier que votre frein à main fonctionne correctement, ça vous évitera d'avoir à vous garer systématiquement sur du plat... En tout cas y'en a un qui s'est bien amusé avec.. 🙂

Grâce à notre superbe véhicule, on a pu aller visiter le village de Plaka, qui se situe au nord de l'île, dans les hauteurs.

Tant qu'à visiter cette partie de l'île, profitez d'une de vos soirées pour aller voir le soleil se coucher sur la mer Égée, spectacle magnifique.. ça se passe au "chateau" de Plaka (Plaka castle).

Nous ne sommes allés qu'une seule fois au village de Plaka. Nous avons mangé au restaurant Archontoula, vraiment super, restaurant familial, ambiance traditionnelle, musique grecque etc... Evidement une fois de plus la nourriture était à tomber!!!

Poivrons panés, farcis avec de la feta... OHMYGOD

 

Vous ne pourrez visiter Milos sans consacrer une journée à faire un tour en voilier.

Renseignez-vous bien avant de reserver. Faites le tour de tous les voiliers et comparer les prix etc. C'est très simple, dès le début de soirée, ils sont tous sur le quai devant le bateau à attendre le client. Ça fait un peu vente forcée mais ça en vaut vraiment le coup car nous avions payé 50€ par personne pour une journée, repas et boissons inclus (carrément rentable) alors que certain proposaient la même chose pour plus cher. Nous avons eu la chance de n'être que 8 sur le voilier quand on voyait d'autres bateaux partir avec une quinzaine de personnes à bord.

Selon le bateau que vous prenez, vous ferez presque le tour de l'île, accéderez à des paradis de la plongée au tuba, des endroits inaccessibles depuis la terre (la partie ouest de l'île est une reserve naturelle, interdite aux voitures). Et normalement ce sera l'un de vos meilleurs souvenirs de voyage.

Préparez-vous à plonger dans des grottes sous-marines, à lézarder sur des petites plages désertes... Le tout en mangeant des succulents spaghettis au saumon et en buvant de la Mythos (bière grecque).

ATTENTION, prévoyez votre masque et tuba au cas où! Certaine compagnie de ballade en mer vous en prête gratuitement mais peut-être pas toutes, ce serait dommage de rater ce spectacle.

Si vous vous êtes déjà demandé où avait été tourné ce clip bizarre Kungs vs Cookin' on 3 Burners - This Girl , voici la réponse : Sarakiniko, sur l'île de Milos.

La plage de Sarakiniko est la plus spectaculaire de l'île de Milos. Pas tant pour la baignade mais pour la géologie du lieu ... une roche d'un blanc immaculé qui se jette dans le bleu turquoise de la mer.

Non promis, ce n'est pas la lune...

 

Vous pourrez vous y baigner grâce à un petit bras de mer qui vous permet d'y avoir pied, ou alors vous pourrez directement sauter des falaises blanches, sensations garanties!

Pour les plus courageux, en remontant à la nage et en longeant la falaise vers le nord vous tomberez nez-à-nez (ou masque-à-ferraille) avec un énorme bateau échoué.

ATTENTION, il est tout rouillé, ne vous approchez pas trop près. Ce serait bête de gâcher le voyage à cause d'une belle coupure!

Et pour terminer, il y a LA PLAGE À VOIR absolument :

Tsigrado Beach

La plage est située sur la partir sud de l'île. De ce côté, la mer est d'une couleur absolument magnifique.

Attention, peut être compliqué avec des enfants, l'accès se fait par un cratère naturel creusé par la pluie dans lequel on se faufile en se tenant à une corde, puis vous attend une grande échelle avec des barreaux bien éloignés les uns des autres, il ne faut pas avoir le vertige! (Sinon il y a une plage accessible plus normalement non loin de celle-ci)

Mais la couleur de l'eau vaut tellement le détour...

Logement :
  • Booking : notre premier logement à Adamas  - Notre second logement à Mytakas
Transport :

Bateau :

  • Nous avons uniquement voyagé avec Blue Star Ferries (plus lent mais plus confortable)

Buggy : C'était surtout pour le plaisir de tester un nouveau truc. On a fini en voiture lorsque l'orage à éclater le dernier jour 🙁

  • Sur place dans un loueur de scooter, buggy & voiture. ATTENTION, si vous reserver sur internet c'est moins cher. Si vous leur demander de faire le prix internet, ils refusent...
Restaurant :
  • Archontoula à Plaka
  • Yankos Souvlaki à Adamas
Vous souhaitez partager cet article ?

LES CYCLADES – Île de Paros #1

LES CYCLADES – Île de Paros #1

Ahh Paros, ma belle île, un joyau des Cyclades...

Nous avons commencé par l'île de Paros (ma préférée). Nous sommes arrivés en bateau depuis le port d'Athènes. La traversée était agréable, c'était comme faire St Malo-Portsmouth mais avec 20°c de plus (et la mer calme, ouf...!).

Vous verrez l'arrivée en bateau est assez marrante.

Un pied à terre, nous avions déjà trouvé le dépaysement que l'on était venu chercher. Une forte chaleur et un vent légèrement tiède (le Meltem) et nous nous sentions parfaitement bien.

Pour commencer, nous avons loué un appartement sur Airbnb, Yannis, notre hôte nous attendait à l'arrivée du bateau, juste le temps de prendre quelques photos et son minibus nous conduisait jusqu'à l'appartement.

Un homme très accueillant, souriant et très gentil, tout comme sa famille, ils nous ont donné les bonnes adresses de l'île, les choses à n'absolument pas louper... et le meilleur restaurant DU MONDE (on en reparle après)!

Nous nous sommes vite installés dans notre logement et nous sommes directement allés louer un scooter à la réception. J'étais trop impatiente!! J'attendais ça depuis l'achat de nos billets d'avions, comme une gosse, y'a que le scooter qui m'intéressait...! Mais avouons que faire du scooter, en amoureux, sur les routes d'une île des Cyclades... ça fait rêver.

Nous sommes partis à la recherche de la première plage de notre voyage. Sous les conseils de notre hôte, nous sommes allés à Kolimbithres (Κολυμπήθρες), une plage peu fréquentée au nord de l'île pas très loin de Naoussa. L'eau était d'une clarté...

Le spot idéal pour plonger pendant des heures, jusqu'à ce que nos ventres gargouilles... c'est sûre qu'avec la salade du midi dans le ventre, on avait bien besoin d'un goûter...

C'est devenu notre cantine officielle car on a du y aller 3 ou 4 fois en 4 jours... Mais c'est tellement bon! Et il faut savoir que les appartements Airbnb ne sont pas tous équipés au niveau de la cuisine, mais à la vue des prix dans les restaurants, ça revient au même de se faire à manger. Donc autant profiter de manger de la vraie cuisine grecque et faire vivre les restaurants locaux.


Durant notre séjour sur cette île, nous avons découvert le village de Naoussa...

Nous voulions voir du blanc et du bleu, on peut dire qu'on a été gâté! Les ruelles étroites, les portes et volets d'un bleu unique et des plantes colorées sorties de nul part... un vrai bijou cette île. Et si vous prenez la peine de monter quelques mètres au dessus de Naoussa, vous pourrez admirer la vue sur la mer Egée depuis l'église qui surplombe tout le village. C'est accessible en scooter, par contre ne faite pas la même erreur que nous : descendre par les ruelles, en scooter... ça s'avère très étroit et compliqué (si ce n'est pas interdit...oupss) !

En tous cas, ce petit labyrinthe nous a laissé un souvenir magnifique.

Même les chats sont posés...

Encore un endroit que l'on aurait peut-être pas connu sans nos hôtes, c'est Kalogeros Beach (oui nous aussi ça nous a fait marrer... "en apesanteur" tout ça, tout ça...) et ça se situe à l'est de l'île.

Et bin, Kalogeros, il vous réserve une belle surprise... une plage d'argile! A vous les masques de peau à l'argile naturelle. Avec modération bien sûr, on préserve ce lieu magnifique!

Petite astuce: Au lieu de gratter les rochers à gauche de la plage pendant des heures et galerer, dirigez-vous à droite, l'argile est déjà sèche et en poudre. Y'a plus qu'à appliquer 😉 

Tant qu'à être de ce côté de l'île, je vous conseille de manger à Pisso Livadi. C'est un petit port typique et tellement joli (comme tout sur cette île...). Vous trouverez sur le quai, le meilleur restaurant DU MONDE selon moi...

Le Markakis Restaurant 

Le gérant parle un milliard de langues et il est vraiment adorable vous pourrez discuter avec lui sans problème (si c'est pas le rush évidement).

ATTENTION : J'informe, on avait pris une assiette de mezze pour 2, puis chacun son plat. Sauf qu'après les mezze, on avait déjà plus faim malheureusement (oui on aurait bien aimé manger tout ce qu'il y avait sur la carte tellement c'était bon). On a du se forcer à s'en faire exploser le bide car c'était trop bon pour jeter. Nous sommes pourtant de très bons mangeurs, donc pour éviter le gaspillage, commandez plat par plat! 🙂


Nous sommes restés 4 jours sur l'île de Paros. C'était suffisant pour en voir beaucoup et en même temps pas assez car on pourrait y rester des semaines uniquement pour apprécier sa tranquillité. A ce jour, Paros reste la plus belle destination où j'ai eu la chance d'aller dans ma vie. Il me tarde d'y retourner.


Logement :
  • Airbnb : Stratos Appartment à Parikiá
  • A chaque arrivée sur les îles, des dizaines de personnes vous proposent des logements sans même avoir réservé.
Transport :

Bateau :

  • Nous avons uniquement voyagé avec Blue Star Ferries (plus lent mais plus confortable)

Scooter : C'est le plus pratique pour l'île de Paros car vous pouvez faire le tour de l'île en une journée sans problème.

  • Directement à la réception de notre logement, mais il existe de nombreuses locations de scooter sur l'île, ne vous précipitez pas, comparer les prix avant! (N'oubliez pas votre permis de conduire !!!)
Restaurant :
  • Markakis Restaurant à Pisso Livadi
  • Steak House - Brizoladiko à Parikiá
Vous souhaitez partager cet article ?
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial